Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

Quentin & Charlotte ont aménagé leur van lors de l’été 2019. Le but ? Partir faire un tour de France des initiatives durables. Et pourquoi pas combiner le voyage et les découvertes en partant pour un périple en Europe !

Nos début dans la Vanlife (Credit Photo: @Eemilieeychenne Vanlifest 2019)

L' équipage

Quentin, 27 ans, Charlotte, 27 ans également. Sans oublier l’accompagnatrice, Litchi, chatte de 4 ans. De vrais passionnés de voyage et de photographie qui ont décidé de faire un projet de sens. Pourquoi ? Parce que la vie professionnelle ne leur a pas permis pour l’instant de faire un travail de sens. En mettant en commun leurs acquis, leurs compétences et leurs talents, ils ont décidé de se lancer seuls dans l’aménagement d’un van avant de partir à la rencontre des porteurs de projets qui s’inscrivent dans la transition énergétique et la dé-consommation. Lui, grand baroudeur depuis le plus jeune âge ayant survécu à (quasi) toutes les crises en Europe de l’Est, et elle, parisienne, choquée de voir les Zones d’activités s’empiler et les centres commerciaux enfler telle la grenouille de la fable de La Fontaine. 

Notre Van aménagé

_MG_7749
Léo, notre van aménagé

A peine capable de changer une ampoule au début de leur relation, Quentin a dû apprendre à manier la scie sauteuse et la meuleuse angulaire pour découper la tôle et le bois. Charlotte de son côté a su gérer son stress de faire des étincelles avec l’installation électrique. Litchi, pure princesse d’appartement, a été forcée de s’habituer aux travaux et à la présence de sciure de bois dans les moustaches. A trois, ils se sont donnés à 300% pendant l’été 2019, malgré la canicule, pour faire isolation, meubles, électricité, plomberie et gaz. Résultat ? Un van DIY de A à Z, avec une atmosphère qui leur est propre et qui convient à leurs besoins. 

Les débuts du voyage

Les Rencontres Nomades 2 (Crédit Photo: @Hippoetnous)

L’inauguration du van les emmène de la Bretagne à la Côte d’Azur. Histoire de valider le gaz et tester à la fois l’étanchéité et l’isolation du van. 3 semaines de pluie auront permis de validés ces derniers points. Sur les routes, ils ne perdent pas une opportunité de rencontrer d’autres voyageurs. Ils n’hésitent pas à faire un détour de 220 km pour assister aux Rencontres Nomades. L’occasion de partager un bon moment avec d’autres voyageurs et d’apprendre de leurs expériences. Sur les routes, ils rencontrent aussi des agriculteurs ou des artisans passionnés par leurs métiers, eux aussi bien trop conscients des effets des dérèglements climatiques sur leur quotidien. 

Ce premier tour de France, est aussi l’occasion de prendre ses marques dans un petit espace, d’apprivoiser la liberté d’aller où on veut, quand on veut sans voir s’échapper le temps trop rapidement. Ils apprennent encore à concilier découvertes, quotidien en van et projet personnel. 

Le programme pour l’hiver 2020, le soleil portugais, où ils espèrent bien faire encore beaucoup de belles rencontres avec des voyageurs ou des écolos qui rêvent d’un monde meilleur

Notre tour en quelques chiffres

  • 95 000 kilomètres au compteur à l’achat. Après 3 mois de vadrouille en France, le compteur affiche déjà 7 000km de plus.
  • 6m33 de long, 2m90 de haut, 2m20 de large, 3,5tonnes, soit un peu plus qu’un baleineau.

Laisser un commentaire